Connectez-vous S'inscrire
The Next Bridge

What's next for you ?

#FRENCHTECH : Quid des femmes dans la tech française ?




#FRENCHTECH : Quid des femmes dans la tech française ?
Extrait

"Le devoir d'exemplarité des startups de la tech

Juin 2017, USA -La démission de Travis Kalanick, patron de Uber est le point d'orgue d'un dossier épineux pour nombre d'entreprises de la Silicon Valley (Uber, Tesla, SoFi, plusieurs fonds d'investissement), qui ont vu plusieurs femmes prendre la parole pour dénoncer des pratiques managériales sexistes et des cas de harcèlement caractérisé.

Juillet 2017, France - Le magazine Capital publie un article sur les pépites de la tech française, qui s'accompagne de la photo maladroite de leur onze dirigeants, tous des hommes. La réplique ne se fait pas attendre : quinze start-uppeuses se réunissent, parodient le cliché devant l'objectif et le font publier par Challenges.

Septembre 2017, USA - Les fondatrices de Witchsy font le buzz en racontant comment elles ont créé Keith Mann, un faux dirigeant masculin, qui leur a permis de gagner en crédibilité vis-à-vis de leurs prestataires et même en interne !

Ces trois actualités, qui illustrent aussi bien le manque de visibilité des femmes que la persistance de pratiques misogynes voire de harcèlement au travail, ne sont pas le reflet d'un problème nouveau, on pourrait même les considérer d'une banalité affligeante.

Elles choquent un peu plus, parce qu'elles concernent des secteurs d'activité et des entreprises réputées pour leur caractère innovant (y compris dans leurs méthodes de management), leur libéralisme et leur tolérance. Les entreprises de la Silicon Valley (comme celles d'Hollywood !) ne sont-elles pas les premières à s'élever contre la loi restreignant l'immigration aux USA, à soutenir les droits LGBT, à créer des fondations richement dotées pour promouvoir une société plus juste et équitable ?

On peut et on se doit d'attendre encore un peu plus des licornes et startups que des autres entreprises, parce que, à l'instar d'un homme politique connu ou d'un artiste célèbre, elles sont extrêmement visibles et incarnent la nouvelle vague et la modernité.

Tuyau percé et plafond de verre : les femmes peu présentes et peu visibles

L'actualité récente illustre parfaitement le mode de fonctionnement très patriarcal de notre société, dans laquelle le pouvoir reste majoritairement l'apanage des hommes. Pour faire bouger les lignes, il faut une présence plus massive et plus influente des femmes, à des postes de direction et plus généralement dans tous les milieux dans lesquels elles sont aujourd'hui sous-représentées.

Les femmes ne sont pas nées avec le gène ménager. Jeunes, elles ont, autant que les hommes, l'envie et les compétences pour accéder à des carrières scientifiques ou à des postes de leadership...."